La Société d'Escrime de Nîmes

Mot de bienvenue

Vous voici sur le nouveau site de la S.E.N.
Certaines pages sont encore en construction. Nous vous remercions pour votre compréhension.
N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos remarques.

Historique

La S.E.N. avant la salle des Costières :

La société d'escrime de Nîmes date de 1883.
La salle d'Armes Teyssier fut fondée vers 1890 par Maître Teyssier, puis son fils pris sa succession. Cette génération fut marquée par Mr Barbusse, Mr Ausset, Mr de Sardan et Mr Laclare… suivie par les frères Barbusse, Mr Allemand, Mr Carail, Mr Roussy, Mr Brun, Mr R.Lesur, Mr Rigal… l'élément féminin était représenté par Mme Peloux, Mme Roussy… Dès 1942, la génération qui s'imposa fut celle de Mr d'Oriola (trois fois champion Olympique), Mr Pons, Mr Nicolas, Mr Granel, Mr C.Lesur…
Après la guerre, et ce jusqu'en 1970, le cliquetis des armes se fit peu entendre.
En 1968, Maître Pavelic prit la succession de Maître Teyssier. De jeunes escrimeurs participèrent alors à  ce renouveau dont les frères Constantial, Mr Lenglet, Mr Salmon, Mr Brugal, Mr Mathieu, Mr Hulot, les frères Bascou…
L'école d'escrime fut mise en place avec l'approbation de la jeunesse et des sports, ce qui lui permit de donner des leçons d'initiation au centre Pablo Neruda. Mr Bondoux devint Maître d'Armes sous la houlette de Mr Jacques Brugal et participa également à  l'évolution de la S.E.N. Un certain engouement pour ce sport s'effectua alors à  Nîmes. Les résultats étaient encourageants gràce à  l'ardeur de Mr Lenglet, des frères Tupin et Cressend, effort auquel contribuèrent également Mlle Bonnet, Mme Morio, Mme Flaissier, Mme Roman, Mme Soulerin, Mme Gouillon et Mr Bascou.Les entraînements s'effectuaient dans les salles de sport des Lycées, ainsi qu'au centre ville, dans lequel Maître Pavelic possédait une salle.

La S.E.N. au Stade des Costières :

Maître Bondoux, Maître Parizel et Maître Carrière succédèrent au Maître Pavelic. Gràce à  leur aide, la S.E.N. eut la chance de posséder en 1989, après une période relativement calme, la première salle d'escrime du Languedoc Roussillon. Cette année-là, la ville de Nîmes souhaite avec la construction du stade des Costières, voir naître un grand club d'escrime ! Michel Fillau, Olivier Lenglet et André Cazenave-Vergez décident de créer à  l'intérieur du stade des Costières une salle spécifique de 14 pistes incorporées au sol, avec pas moins de 600m2 de surface. Cette salle a permis d'intensifier la promotion de l'escrime gràce à  Maître Parizel qui a donné à  la S.E.N. sa véritable position sur le devant de la scène en Languedoc Roussillon.
Sont ainsi organisées de nombreuses actions dans les écoles primaires de la ville de Nîmes, ainsi que des compétitions de haut niveau et de prestige : masters à  l'épée, Championnats de France, Championnats du Monde militaire, jeux méditerranéens en 1993, Coupe du Monde junior et… les Championnats du Monde en 2001 !
Ainsi la S.E.N remporte de nombreux titres de champions de France individuel et par équipe, des podiums en coupe du monde, au Championnat d'Europe et de nombreuses sélections au Championnat du Monde et aux jeux olympiques. Le palmarès de la S.E.N est à  attribuer à  une succession de tireurs hommes et femmes. On peut citer Mr Darde, Mr Tarquis, Mr Meynadier, Mr Giorgi, les frères Fezard, Mr Baumert, Mr Lussan, Mr Domanico, Mr Duchemin, Mr Jouxtel, Mr Nicolas, Mr Dewreede, Mr Burgat, Mr Poujoulat, Mr Culatti… et pour les filles Mlle Deffrennes, Mlle Charbonnel, Mlle Aillaud-Pont, Mlle Garnero, Mlle Mila, Mlle Bourdillon, Mlle Derain, et Mlle Jarry…
Les plus beaux titres demeurent naturellement les premiers, celui d'Hervé Giorgi vainqueur de la coupe du monde junior en 1995 et le titre de champions de France par équipe junior avec les frères Fezard, Giorgi, Tarquis et Darde.
Actuellement sous la présidence de Mr Fulcran Fézard, c'est une équipe de 3 enseignants Hervé Giorgi, Yann Mahé, Eric Parizel qui vous accueille dans cette structure jeune et dynamique qui n'a pas pris une ride !

Salle d'armes

Stade des Costières
Avenue de la Bouvine
30900 Nîmes

Encadrement

Bureau

Président : M Fulcran FEZARD
Secrétaire : Mme Sandie GIGANDET
Trésorière : Mme Aurore CROUZET
Communication : M Philippe TUBERT

Maîtres d'armes

Hervé GIORGI : Directeur sportif et maître d'armes à la S.E.N depuis septembre 1996, maître Giorgi est également éducateur territorial des activités physiques et sportives à la mairie de Nîmes depuis 2002. Fort de son propre palmarès (sélection au championnat du Monde en 1992, vainqueur de la Coupe du Monde Junior en 1995…), il anime et encadre le club et plus particulierement les tireurs de « haut niveau »

Yann MAHE : Maître d’Armes de la Société d’Escrime de Nîmes depuis septembre 2012. Il est en charge du cours des baby-escrime, des ludo-escrime, de l’école d’escrime au fleuret. Il forme aussi les enfants, les adolescents ainsi que les adultes débutant l’épée électrique.
L’escrime peut aussi se pratiquer en dehors d’une salle d’armes ! Lors de chaque période de vacances scolaires, des clubs ou associations sportives, des communes, mais aussi des entreprises font appel à la Société d’Escrime de Nîmes dans le cadre d’une initiation. Les Maîtres d’Armes se déplacent partout dans le Gard mais aussi dans l’Hérault. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

Animateurs en formation

Arthur COULOMB
Enzo GIORGI

Arbitres

Quand un club inscrit 4 tireurs (ou plus) à une compétition, il doit être accompagné d'un arbitre. Au sein de la S.E.N., il y a ainsi plusieurs arbitres, pouvant arbitrer à différents niveaux de compétitions (départemental, régional, national ou international).
Arbitres internationaux (catégorie B): Anne-Marie SICOT, Bertrand SICOT
Arbitres nationaux : Nathalie DAVID
Arbitres régionaux : /
Arbitres départementaux : /

L'escrime

Pourquoi choisir l'escrime ?

L'escrime est un sport d'opposition.

« L'affrontement ne se présente pas dans des conditions semblables à celles des autres sports : l'utilisation d'une arme a pour conséquences d'imposer des règles de sécurité, d'éloigner les protagonistes et donc modifier l'espace d'intervention de l'élève. Par intermédiaire de l'arme, une relation se crée entre les deux escrimeurs sur le plan psychologique et psychomoteur. Comme tous les sports d'opposition, c'est un sport individuel se pratiquant à deux, dans lequel il en peut y avoir dépassement de soi-même qu'à travers l'autre.
La manipulation fine de l'arme répondra à la force physique. Elle oblige l'impulsif et le violent à se maîtriser. Au contraire, celui qui est plus réservé, sous le masque, pourra d'avantage s'exprimer. L'arme permet de rétablir l'équilibre des forces entre deux élèves. »

L'encyclopédie de D'Alembert et Diderot (1751-1766)

L'apport de l'escrime sur le plan psychologique

La confiance en soi :
Le port du masque permet à l'élève de s'exprimer plus librement. Il ne doit compter sur lui-même pour sortir vainqueur de l'affrontement.
La courtoisie et la loyauté :
Le cérémonial est le signe extérieur de l'engagement tacite de respecter l'autre. L'arbitre établit un climat de politesse : on salue son adversaire et l'arbitre au début et à la fin du combat. A la fin de l'assaut, après le salut, la poignée de main rappelle la courtoisie que l'on manifeste vis à vis de l'adversaire : qu'il soit plus fort ou plus faible.
L'attention :
Elle est la qualité dominante développée. La situation de face à face dans un espace limité, ainsi que le champ visuel restreint, favorisent la concentration : elle est indispensable à l'observation des actions et réactions de l'adversaire.
La maîtrise de soi :
La nécessité de contrôler en permanences les actions à entreprendre et les réactions de l'adversaire, oblige à maîtriser ses émotions (impulsivité, colère, abattement, enthousiasme excessif).

L'escrime sur le plan psychomoteur

Structuration du schéma corporel :
L'utilisation de l'arme modifie l'espace d'intervention du tireur et l'amène à mieux prendre conscience de son corps. Par la nature même du jeu, flexions et extensions des bras (armé et équilibrateur), et des jambes (fente et retour en garde) sont largement utilisées.
Affirmation de la latéralité :
La position à l'amble (la jambe qui correspond au bras armé est en avant) favorise un renforcement de la latéralité, de même que le maniement de l'arme à une main.
Contrôle de l'équilibre :
Il passe par une maîtrise des appuis lors des différents déplacements.
Organisation de l'espace :
La gestion de la distance par rapport à l'adversaire et l'intégration de l'aire d'évolution développent une meilleure organisation dans l'espace.
Coordination spécifique à l'escrime :
Elle se traduit par l'antériorité de l'action de la main et du bras sur les jambes.
Traitement de l'information :
Chaque situation prévue ou non prévue entraîne une réponse adaptée.
Précision :
La coordination occulo manuelle est développée dans la conduite de la pointe vers la cible.

Copyright SEN. 2016